Sécurité des données : importance, types et solutions

Sécurité des données

Elle tient également compte de la sensibilité de chaque jeu de données et des obligations de conformité réglementaire associées. Comme d’autres facettes de la cybersécurité, la sécurité du périmètre et des fichiers notamment, la sécurité des données n’est pas l’arme ultime contre les hackers. En réalité, il s’agit seulement d’une méthode stratégique parmi d’autres pour l’évaluation des menaces et la réduction du risque associé au stockage et à la manipulation de données.

Téléchargez les statistiques sur les fuites de données

Dans cet article, nous allons expliquer ce qu’est la sécurité des données, présenter des mesures pouvant l’améliorer, et examiner ses liens avec la réglementation et la conformité.

Pourquoi la sécurité des données est-elle importante ?

La sécurité des données est incontournable pour les organisations des secteurs public et privé. Plusieurs raisons à cela : tout d’abord, l’obligation légale et morale qu’ont les entreprises de protéger les données de leurs utilisateurs et clients pour éviter qu’elles ne tombent entre de mauvaises mains. Les sociétés de services financiers, par exemple, peuvent être soumises à la norme PCI-DSS, qui leur impose de prendre toutes les mesures raisonnablement possibles pour protéger les données de leurs utilisateurs.

Par ailleurs, une fuite de données ou un piratage fait courir un risque à la réputation de l’entreprise. Si vous ne prenez pas la sécurité des données au sérieux, votre réputation risquera d’être dégradée de manière irréversible en cas d’attaques fortement médiatisées. Et tout cela, sans parler des conséquences financières et logistiques si une fuite de données venait effectivement à se produire. Vous devrez en effet consacrer du temps et de l’argent à l’évaluation et à la réparation des dégâts, mais aussi déterminer quels processus métier ont échoué et lesquels doivent être améliorés.

Types de sécurité des données

Contrôler les accès

Ce type de sécurité des données comprend la limitation des accès physiques et numériques aux systèmes et données stratégiques. Vous devez notamment vous assurer que tous les ordinateurs et appareils sont protégés par la saisie obligatoire d’informations d’identification et que les espaces physiques sont uniquement accessibles au personnel autorisé.

Téléchargez un Livre-Blanc sur la stratégie de sécurité Zero Trust, portée par Forrester Research, et les plus importantes sociétés de cybersécurité

"La question n’est pas de savoir « si » l’entreprise sera piratée, mais « quand ». Préparez-vous avec le Zero trust"

Authentification

Comme les contrôles d’accès, l’authentification permet d’identifier avec précision les utilisateurs avant qu’ils aient accès aux données. Elle peut prendre la forme de mots de passe, codes PIN, jetons de sécurité, cartes magnétiques ou identifiants biométriques.

Sauvegarde et récupération

Mettre en place une bonne sécurité des données, c’est aussi prévoir un plan permettant d’accéder aux données en toute sécurité en cas de défaillance du système, de catastrophe, ou de corruption ou fuite des données. Vous devez disposer d’une copie des données sauvegardées dans un format distinct du format d’origine, comme un disque physique, un réseau local ou sur le cloud pour pouvoir les récupérer si nécessaire.

Effacement des données

Vous devez effacer les données correctement et régulièrement. L’effacement des données repose sur le remplacement total par un logiciel des données figurant sur un appareil de stockage. Il s’agit d’un mécanisme plus sécurisé que la suppression classique. En effet, l’effacement garantit que les données ne peuvent pas être récupérées et donc tomber entre de mauvaises mains.

Masquage des données

Les logiciels de masquage des données cachent les informations en remplaçant des lettres et chiffres par d’autres caractères. Ainsi, si une personne non autorisée parvient à accéder aux données, elle ne pourra pas consulter les informations clés. Les données retrouvent leur forme d’origine uniquement lorsqu’un utilisateur autorisé les reçoit.

Résilience des données

Une sécurité des données complète signifie que vos systèmes peuvent surmonter des défaillances. L’intégration de la notion de résilience à votre matériel et vos logiciels signifie que les événements comme des pannes de courant ou des catastrophes naturelles n’auront pas de conséquences sur la sécurité.

Chiffrement

Un algorithme informatique convertit des caractères en un format illisible à l’aide de clés de chiffrement. Seuls les utilisateurs autorisés disposant des clés appropriées pourront déverrouiller ces informations et les consulter. Toutes les ressources, des fichiers aux e-mails en passant par les bases de données, peuvent et doivent être chiffrées.

Principaux aspects de la sécurité des données

L’ensemble des organisations doit respecter trois aspects centraux de la sécurité des données : confidentialité, intégrité et disponibilité. Ces concepts sont dénommés triade DIC et jouent le rôle de modèle et cadre de sécurité pour une sécurité des données de pointe. Voici ce que chacun de ces éléments signifie dans le cadre de la protection de vos données sensibles contre les accès non autorisés et les exfiltrations.

  • Confidentialité. Garantit que les données sont uniquement consultées par des utilisateurs autorisés disposant des informations d’identification appropriées.
  • Intégrité. Garantit que toutes les données stockées sont fiables, exactes et exemptes de modifications non justifiées.
  • Disponibilité. Garantit que les données peuvent être consultées à tout moment et de manière sécurisée pour répondre aux besoins continus de l’entreprise.

Réglementations sur la sécurité des données

La sécurité des données constitue un point crucial de la conformité réglementaire, quel que soit le secteur de votre entreprise. La plupart des cadres réglementaires, si ce n’est la totalité, placent la sécurité des données au cœur des obligations de conformité. Par conséquent, vous devez prendre la sécurité des données au sérieux et choisir un partenaire de conformité expérimenté pour vous assurer de prendre toutes les mesures appropriées.

Parmi les grands cadres réglementaires qui accordent une importance majeure à la sécurité des données, on peut citer :

Technologies de sécurité des données

L’utilisation des bonnes technologies de sécurité des données peut aider votre organisation à éviter les fuites de données, à réduire le risque et à pérenniser ses mesures de protection.

Audit des données

Les fuites de données sont bien souvent inévitables, et vous devrez donc mettre en place un processus permettant d’en identifier la cause principale. Les logiciels d’audit des données capturent des informations comme les modifications des contrôles sur les données, les auteurs d’accès à des informations sensibles et le chemin de fichier utilisé, et génèrent des rapports sur ces informations. Ces procédures d’audit sont toutes essentielles à l’analyse d’une fuite de données. Les solutions d’audit de données de qualité fournissent également aux administrateurs informatiques la visibilité leur permettant d’éviter les modifications non autorisées et les fuites en devenir.

Alertes en temps réel pour les données

De manière générale, les entreprises ne découvrent une fuite de données que plusieurs mois après sa survenue. Bien trop souvent, ce sont leurs clients ou des fournisseurs ou sous-traitants qui les en informent, plutôt que leur propre service informatique. Avec une technologie de surveillance des données et des systèmes en temps réel, vous pourrez détecter les fuites plus rapidement. Vous serez ainsi en mesure de limiter les données détruites, perdues ou altérées, ou encore les accès non autorisés à des données personnelles.

Évaluation des risques des données

Une évaluation des risques sur les données aidera votre organisation à identifier ses données sensibles les plus exposées. Une évaluation complète du risque permet également de définir des étapes fiables et reproductibles à suivre pour hiérarchiser et corriger les risques de sécurité sérieux. Le processus commence par identifier les données sensibles dont l’accès est lié à des groupes globaux, les données obsolètes et les données dont les droits sont incohérents. Une évaluation précise des risques récapitulera les principaux résultats, exposera les vulnérabilités et fournira des conseils concernant les corrections à appliquer en priorité.

Minimisation des données

Historiquement, les organisations considéraient qu’il était préférable de disposer d’autant de données que possible, avec l’idée que « cela pourrait servir ». Mais aujourd’hui, la multiplication des données pose un vrai problème de sécurité. Plus vous avez de données, plus le nombre d’objectifs est élevé pour les hackers. La minimisation des données constitue donc désormais une stratégie clé de sécurité. Ne gardez jamais plus de données que nécessaire et respectez l’ensemble des bonnes pratiques de minimisation des données.

Suppression des données obsolètes

Si les données n’existent pas au sein de votre réseau, elles ne peuvent pas être compromises, et c’est bien pour ça que vous devez supprimer les données obsolètes ou superflues. Utilisez des systèmes qui peuvent suivre les accès aux fichiers et archiver automatiquement les fichiers non utilisés. À l’ère des acquisitions, réorganisations et relocalisations synergiques annuelles, il y a de grandes chances que les réseaux un peu étendus comprennent de nombreux serveurs oubliés, conservés sans raison valable.

Bonnes pratiques de sécurité des données

Aucune stratégie ne peut garantir à 100 % la sécurité de vos données. Toutefois, plusieurs mesures, stratégies et bonnes pratiques peuvent contribuer à minimiser le risque de fuite, de perte et d’exposition de données.

Mettre les fichiers sensibles en quarantaine

Une erreur courante de gestion des données consiste à placer les fichiers sensibles sur un lecteur partagé ou ouvert, accessible à l’ensemble de l’entreprise. Vous devez perdre cette mauvaise habitude et placer les données sensibles dans des zones de quarantaine sécurisées. Prenez le contrôle de vos données en vous appuyant sur des logiciels de sécurité qui classent en continu les données sensibles pour les déplacer vers un emplacement sécurisé.

Adopter des droits basés sur le comportement

Autre erreur courante, le fait d’accorder des accès à plus de données que nécessaire. Il en résulte rapidement un écheveau complexe d’accès et de droits temporaires qui permettent aux utilisateurs de consulter des données qui ne les concernent pas. Limitez les droits trop généreux en utilisant un logiciel qui établit un profil du comportement des utilisateurs et accorde automatiquement les droits appropriés via une vérification de l’habilitation.

Se préparer aux cybermenaces

Une bonne sécurité des données, c’est avant tout savoir anticiper. Vous devez mettre en place une stratégie de cybersécurité qui tient compte des menaces actuelles, mais aussi des menaces de demain. Par ailleurs, vous devez penser aux menaces des hackers externes et internes. En plus de votre stratégie, appuyez-vous sur des logiciels qui assurent une surveillance en temps réel et génèrent des alertes en cas d’activité suspecte.

Supprimer les données inutilisées

Le stockage de données obsolètes plus longtemps que nécessaire vous fait courir un risque non négligeable : mettez en place des processus et technologies permettant d’éliminer les données sensibles qui ne sont plus nécessaires aux activités métier. Vous devez absolument éviter d’entasser des données sans le savoir, ce qui constituerait un objectif de choix pour les hackers.

Fonctionnalités et solutions

En plus des bonnes technologies et des bonnes pratiques de cyber-hygiène, votre entreprise doit disposer des capacités et solutions métier suivantes pour pouvoir assurer la sécurité de ses données à chaque instant.

Savoir où les données résident

Il est essentiel de savoir à chaque instant où se trouve l’ensemble de vos données. Cela inclut les données que vous utilisez actuellement, mais aussi les données qui doivent être supprimées ou retirées. Assurez-vous de disposer à la fois des technologies et des processus nécessaires pour bénéficier d’une visibilité constante sur vos données.

Suivre l’accès des utilisateurs

L’un des plus grands dangers pour la sécurité des données réside dans l’obtention par le personnel interne d’accès à des données dont il ne devrait pas disposer. Par conséquent, vous devez suivre les accès de vos utilisateurs pour vous assurer que seules les bonnes personnes ont accès aux données les plus sensibles.

Bloquer les activités à haut risque

Toutes les manipulations de données ne se valent pas. Certaines personnes peuvent s’engager dans des activités et des déplacements de données à haut risque, par exemple en envoyant par e-mail des informations sensibles non chiffrées. Vous devez disposer de systèmes et de logiciels qui bloquent ces activités.

Comment Varonis contribue à la sécurité des données

Pour les entreprises disposant de données et qui sont soumises à des obligations de sécurité liées au GDPR ou à d’autres réglementations, comprendre la mission de Varonis peut faciliter la gestion et le respect des obligations réglementaires en matière de protection des données et de confidentialité.

Vos données sont la priorité de Varonis, et notre plateforme de sécurité des données protège vos systèmes de fichiers et d’e-mails des malwares, ransomwares, APT et menaces internes. Notre combat est différent – et notre mission est de protéger vos données en premier. Non en dernier.

Nous recueillons et analysons en continu l’activité de vos données d’entreprise, qu’elles soient sur site ou dans le cloud. Nous utilisons ensuite cinq flux de métadonnées pour nous assurer de la confidentialité, de l’intégrité et de la disponibilité de ces données.

  • Utilisateurs et groupes – Varonis collecte des informations sur les utilisateurs et sur les groupes, et cartographie leurs relations pour dresser un tableau complet de l’organisation des comptes utilisateur. Nous vous accompagnons dans la conception de votre architecture de confidentialité lors de la création d’utilisateurs, de groupes et de droits basés sur des rôles.
  • Droits – Varonis ajoute la structure du système de fichiers et les droits provenant des plateformes sous sa surveillance et combine toutes ces informations dans un cadre unique à des fins d’analyse, d’automatisation et de visualisation des accès.
  • Activité d’accès – Varonis audite en continu l’ensemble des accès et enregistre et analyse chaque action de chaque utilisateur. Varonis identifie automatiquement les administrateurs, les comptes de service et les dirigeants, et crée un modèle de référence pour toutes les activités. Vous pouvez à présent détecter un comportement suspect, qu’il s’agisse d’un employé accédant à un contenu sensible, d’un administrateur utilisant ses droits de manière abusive ou d’un chiffrement ou d’une exfiltration de données par un ransomware de type CryptoLocker.
  • Télémétrie du périmètre – Varonis Edge analyse vos appareils au niveau du périmètre, tels que les VPN, les serveurs proxy et les DNS, et combine ces informations avec les activités d’accès aux données pour détecter et bloquer les intrusions APT et les exfiltrations de données par les malwares.
  • Classification du contenu – Varonis analyse les données sensibles et critiques et a la possibilité d’absorber la classification produite par d’autres outils de DLP ou d’e-Discovery. Le contexte supplémentaire autour des données sensibles permet d’identifier, de verrouiller et de corriger facilement les surexpositions et autres vulnérabilités.

FAQ sur la sécurité des données

Existe-t-il différents types de sécurité des données ?

Oui. La sécurité des données fait référence de manière générale à la protection des informations sensibles, mais elle peut prendre diverses formes. Pare-feu, protection par mot de passe et authentification multifacteur comptent parmi les mesures de sécurité des données fréquemment mises en œuvre.

Quel est le rôle de la sécurité des données ?

La sécurité des données a pour but d’éviter les fuites de données, de réduire le risque d’exposition des données et d’assurer la conformité réglementaire. Au sein de toute organisation, la sécurité des données consiste à assurer en continu une utilisation sûre et sécurisée des données sensibles, tout en limitant le risque d’exposition.

Quels aspects englobe la sécurité des données ?

La sécurité des données regroupe différentes pratiques technologiques, métier et organisationnelles. Elle inclut notamment la mise en place d’une politique de sécurité des données exhaustive, l’utilisation d’un logiciel de cybersécurité et le recours à des processus métier de nettoyage des données complets.

Conclusion

La sécurité des données n’a rien d’un projet ponctuel et il n’existe pas de baguette magique qui garantira une sécurité totale et permanente de vos données. Envisagez-la plutôt comme une initiative continue, qui concerne l’ensemble de votre entreprise. Vous devrez mettre en place les bonnes pratiques, comme la purge et la mise en quarantaine des données, et utiliser des technologies comme DataAlert.

Un logiciel de classification des données peut également jouer un rôle clé dans la gestion de vos données en vous indiquant lesquelles protéger, de qui et lesquelles purger lorsque cela est nécessaire. Par ailleurs, vous ne devez pas négliger l’importance de la sécurité des données en matière de conformité réglementaire. Sans une sécurité des données appropriée, vous vous exposez en effet à des amendes et autres pénalités.

La sécurité des données est le fruit d’un effort collaboratif sur de multiples niveaux. En comprenant ce qu’est la sécurité des données et les mesures que vous pouvez prendre pour l’améliorer, vous limiterez le risque de failles, de piratages et de pertes de données inattendues.

Avatar

David Harrington

David est rédacteur professionnel et consultant en leadership d'expertise pour des marques de technologie d'entreprise, des start-up et des sociétés de capital-risque.

 

Votre cybersécurité est-elle au cœur de votre infrastructure ?

Bénéficiez d'une évaluation personnalisée des risques auxquels sont exposées vos données, effectuée par des ingénieurs passionnés par la sécurité des données.