Ransomware Cerber : ce que vous devez savoir

ransomware Cerber

Qu’est-ce que Cerber ?

Le ransomware Cerber est un ransomware-as-a-service (RaaS), c’est-à-dire que le hacker en diffuse des licences sur Internet et partage la rançon avec le développeur. Moyennant 40 % du montant du butin, vous pouvez vous enregistrer en tant que membre Cerber et diffuser tout le ransomware Cerber que vous voulez. La plupart des ransomwares n’utilisent pas ce modèle de service. En général, le hacker adapte et livre le ransomware et conserve tout l’argent pour lui. En fournissant Cerber en RaaS, le développeur et le partenaire peuvent lancer un plus grand nombre d’attaques en fournissant un effort moindre.

Cerber est l’illustration de l’évolution de la technologie de ransomware. L’auteur du ransomware délègue à un partenaire tout le travail de recherche de cibles et d’infection des systèmes en échange d’une part des bénéfices. Le partenaire dispose d’un logiciel parfaitement fonctionnel qu’il peut distribuer librement, et le paiement en bitcoins garantit des échanges anonymes et difficiles à pister.

Comment reconnaître le ransomware Cerber ?

Si votre fond d’écran ressemble à la capture d’écran, c’est que vous avez été infecté par le ransomware Cerber.

ransomware cerber

Bien évidemment, si vous voyez cet écran, il est peut-être trop tard pour enregistrer vos fichiers. Vous pouvez essayer de payer la rançon en croisant les doigts pour que le hacker vous envoie la clé de déchiffrement, mais beaucoup ne la reçoivent jamais. Dans le cas de Cerber et des ransomwares, mieux vaut prévenir que guérir. La meilleure solution est d’éviter dès le départ d’être infecté.

Comment supprimer le ransomware Cerber ?

La solution la plus pertinente et la plus complète pour supprimer le ransomware Cerber, est de réinstaller votre système d’exploitation à partir d’une sauvegarde. Si vous disposez d’une sauvegarde récente, vous pourrez aussi récupérer vos fichiers chiffrés. Comme le dit Ripley dans « Alien, le retour », « Je propose qu’on fasse sauter une charge nucléaire. Là au moins on sera sûr du résultat ! »

Les antivirus actuels peuvent détecter la plupart des ransomwares, y compris Cerber, et les empêcher de s’exécuter. Une fois que le ransomware a commencé à chiffrer vos fichiers, mettez les ordinateurs infectés hors ligne pour éviter que la menace ne se propage à d’autres ordinateurs ou disques du réseau.

Un des aspects particulièrement diaboliques de Cerber est qu’il peut facilement se dissimuler dans d’autres mécanismes de livraison. Par exemple, vous pourriez télécharger un rootkit capable de désactiver votre antivirus, avant qu’il ne télécharge et active Cerber. Lorsqu’une machine a été infectée, vous pouvez retirer le ransomware Cerber, mais cela ne signifie pas nécessairement que vous avez supprimé le malware qui l’a déposé sur votre ordinateur.

Quoi que vous fassiez avec le ransomware lui-même, vous n’arriverez pas à déchiffrer les fichiers. Cerber utilise le chiffrement RSA, et même l’ordinateur le plus sophistiqué ne peut le craquer. Reste à espérer que vous disposez d’une sauvegarde récente de vos documents importants.

Comment prévenir les attaques du ransomware Cerber ?

Cyberthieves distribue le ransomware par le biais d’un e-mail de phishing ou de sites Web infectés. La meilleure façon d’empêcher les attaques Cerber (ou de tout ransomware) est d’utiliser de bonnes pratiques de cybersécurité. Voici quelques conseils :

  • Ne vous faites pas avoir par des e-mails de phishing.
  • Tenez votre antivirus à jour.
  • Sauvegardez régulièrement vos documents.

Varonis DatAlert apporte une réponse immédiate pour limiter les attaques de ransomware en cours et qui menacent vos données critiques.

Avez-vous écouté notre podcast hebdomadaire ?

Six statistiques sur le ransomware Cerber

cerber ransomware statistics

  • Au moment de son pic d’activité début 2017, Cerber représentait 26 % de toutes les infections par ransomware.
  • En juillet 2016, quelque 150 000 utilisateurs de Windows étaient infectés par Cerber par le biais de 161 campagnes identifiées.
  • Cerber a généré pour 2,3 millions de dollars de revenus (estimation des hackers en 2016).
  • Les développeurs de Cerber ont publié des mises à jour presque toutes les semaines, ce qui a permis à ce ransomware d’être actif plus longtemps que la moyenne.
  • Au cours du premier semestre 2018, les infections par ransomware ont baissé de 42 % et de 50 % pour les entreprises et les consommateurs, respectivement.
  • Aucune attaque de ransomware Cerber n’a été signalée en 2018 car les hackers sont passés à des ransomwares plus récents comme GandCrab, SamSam et Spartacus.

Obtenez une démonstration individuelle pour savoir comment paramétrer des alertes qui vous avertiront des attaques de variantes ransomware connues telles que Cerber, identifieront les activités de ransomware et stopperont les cyberattaques avant qu’il ne soit trop tard.

  • http://www.jatheon.com/ Jatheon Technologies Inc.

    “Won’t sell your data”? That just speaks about the seriousness of provider..