Une attaque de ransomware constitue-t-elle une violation de données ?

Le ransomware est une perte de contrôle

La plupart des techniciens informatiques considèrent que la perte de contrôle et la violation des données débutent au moment où des données sont exfiltrées de leur réseau. Ils se disent « mais où sont passés les bits ». Et lorsque votre base de données utilisateurs circule sur le net via bittorrent et est vendue pour 0,0001 BTC le compte, il ne fait plus aucun doute que vous avez perdu le contrôle.

Ce qui est moins évident, c’est que le ransomware (ou toute forme de menace) constitue une perte de contrôle sur les données de votre réseau et représente une violation des données.

Vous devez considérer le problème sous l’angle suivant : c’est comme si une personne malintentionnée rentrait dans vos locaux, passait devant le bureau d’accueil et la sécurité, prenait l’ascenseur pour descendre au sous-sol, déverrouillait la porte de la salle serveurs, se connectait à votre serveur de fichiers principal en utilisant des identifiants administrateur volés et chiffrait 10 000 fichiers aléatoires utilisés par les employés pour travailler, puis repartait.

Si un individu commettait l’attaque physique décrite ci-dessus dans vos bureaux, cela constituerait indubitablement une perte de contrôle des données. Toutefois, les administrateurs système sont bien trop nombreux à considérer qu’une attaque de ransomware est une menace purement interne et non une violation des données.

Vous devez considérer cette attaque comme une violation de vos systèmes de contrôle et non comme une intrusion dans le réseau lui-même.

La plupart des consignes de lutte contre les violations de données s’appuient sur les réglementations HIPAA qui classifient de manière explicite le ransomware comme une violation des données :

« Selon la Norme de sécurité HIPAA, la présence de ransomware (ou de toute menace) dans le système informatique d’une entité concernée ou d’un partenaire professionnel constitue un incident de sécurité. Un incident de sécurité est une tentative non autorisée, qu’elle ait réussi ou non, visant à accéder, utiliser, divulguer, modifier ou détruire des informations, ou à interférer avec les opérations d’un système d’information. »

Source : https://www.hhs.gov/sites/default/files/RansomwareFactSheet.pdf

Une attaque de ransomware est une violation des données, et les organisations doivent la traiter en tant que telle.